Abbycédaire·D-E-F

Ecrire.

Une polycopine m’a un jour demandé comment je fais pour écrire, de manière concrète et pragmatique : euh! Je dirais que mes textes s’écrivent tout seuls dans ma tête ; et puis ça doit sortir. Ce n’est pas pour rien que logorrhée rime avec diarrhée, right?

C’est le p’tit vélo dans ma tête qui tourne, qui tourne. Le hamster dans sa roue qui devient fou parfois. Ensuite y’a plus qu’à laisser courir mes doigts sur le clavier. Si ça vient : j’accueille. Si je n’accueille pas, ça va insister et se gangréner en émotions caca-boudin! Si l’inspiration n’y est pas, c’est okay aussi. C’est que j’ai besoin de déconnecter et de prendre du recul, prendre soin de moi ; le temps que mon canal cosmique soit prêt à réceptionner à nouveau.

Ecrire, c’est ma meilleur auto-thérapie ; c’est parler avec la meilleure amie qui est en moi, voir ma meilleure ennemie qui est aussi de très bon conseil ! 

Publicités

Un commentaire sur “Ecrire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s