A-B-C

Créativité.

J’ai compris que mon cerveau était boulimique de lubies. J’ai imprimé cette fatalité. J’ai saisi que mille idées se chamboulent à la seconde dans ma caboche. J’ai percuté avec fracas. En faire quoi de tout ça ? Créer. Ecrire. Joindre l’inutile au désagréable, juste pour pas me laisser bouffer. Canaliser les émotions ou vomir mes montagnes russes. Donner du sens à mes insomnies – comme si cette vie en avait un, de sens.

Créativité : parce que ça justifie l’amertume et l’ennui. Combiner, délirer, s’écœurer et recommencer. Brainstormer : parce que c’est de toute façon la tempête dans ma tête ! J’écoute du rap et je me demande quoi faire des punchlines qui me font tripper ; je lis un bouquin et je surligne les extraits pour pas les zapper ; je pense à mes amiours et je vois pas comment me laisser voguer paisiblement ; je vis ma vie au ralenti car je dois me contenter de médiocrité.

Jamais. Jamais je ne m’en contenterai.

Publicités

3 commentaires sur “Créativité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s