D-E-F

Employeur.

Y a-t-il plus beau métier que celui de travailler à être la plus belle version de soi-m’aime.

Le combat est à mener dans mon cœur tout autant que dans cette jungle qui m’entoure … Ah, la société, cette chienne qui rongera ma liberté pour peu que j’oublie de l’enterrer dans un recoin de mon jardin (si peu) secret.

Qui paiera mes factures en échanges de ma bienveillance, qui me rémunérera contre une tartine blogosphérique sans profit ni hypocrisie ? Qui investira sur la quête d’un monde meilleur, alors que ce qui fait tourner ce monde c’est la haine : de soi – n’écoute pas ton âme, mise tout sur un crédit – et des autres – jalouse-les, l’amour n’est pas rentable. Ne comptez plus sur moi pour jouer ce petit jeu-là !

Dieu que ce monde m’écœure ! Diable que ton pervers machiavélisme me semble plus admirable que leurs magouilles de pauvres petites créatures terrestres en mal de gloire et prêtes à se prostituer pour la planche à billets.

La liberté n’est peut-être qu’une illusion, et pourtant je préfère y mettre en jeu ma vie que de risquer la mort par ennui. Se shooter à la MDB, se lever chaque matin pour chouchouter des rentiers. Se battre contre du vent ou jouer les cerveaux lents : là où leur grisante vitesse les mènera au chaos, mon ivresse à moi, ce sont mes idéaux.

Publicités

2 commentaires sur “Employeur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s