A-B-C

Bizarre.

La coiffeuse regrette mes cheveux
Le voisin trouve qu’avant j’étais mieux

Le boucher s’inquiète de mes carences
Et le curé prie pour ma délivrance

~ C’est pas leur faute si j’vais trop loin dans ma tête. C’est pas ma faute : j’aimerais qu’ma vie soit toujours en fête.

Mon père a quitté le navire
Mon mec aimerait enfin jouir

Ma daronne me reproche mes absences
Pendant qu’Mamie sourit de mes insolences

~ A qui la faute si ce monde est étrange. Pas ma faute si mon cerveau adore quand mes idées dérangent !

Les lesbiennes me trouvent indécise
Les mères de famille : égoïste

Les hétéros nient mes évidences
Et les monogames fuient mes espérances

~ C’est la faute à personne si notre société part en couille. C’est certainement pas ma faute si je supporte pas qu’on me bride les. Ovaires.

Ca fait rire quand j’pars dans mes délires
Ca fait peur quand j’exige le meilleur

Je ne crains pas pour mon âme
Elle me guide : même pas mal !

~ Qui va payer pour mes dommages collatéraux, qui va oser clasher mes idéaux. La faute à tous ces empaffés qui gâchent nos vies à coup de planche à billets.

Les libertins me reprochent ma liberté
Les infidèles gloussent face à mes vérités

Trop naïve pour satisfaire les hypocrites
Trop éthique pour manipuler leurs petits esprits

~ Pardonnez-moi mes offenses, c’est juste que je cherche un sens. C’est pas ma faute si le monde tourne à l’envers : je fais c’que je peux pour faire vibrer mon univers.

Trop badass pour Adopte
Trop respectable pour Badoo

Tu m’trouveras sur Okcupid
Ca limite les relouds stupides

~ C’est pas ma faute si j’suis trop douée pour me résigner; trop paumée pour abandonner. J’suis trop sensible – trop utopiste : viens on va réinventer le monde, j’ai quelques pistes. 

 

Publicités
D-E-F

Emmerdeuse.

Mon enthousiasme fait souvent peur. Mes désespoirs aussi, d’ailleurs. Mes idéaux questionnent, remuent la merde et – c’est là que ça fait mal – se transforment en puissants miroirs. Qui ose se plonger dans mon regard fait face à ses propres démons : ces vérités dérangeantes qui font de moi une insolente. « Ça ne se fait pas, Audrey ». La vie c’est comme ça. Tu penses trop : « retourne bosser« et t’auras moins le temps de déprimer – entendre : inventer un monde meilleur.

Fichus moldus … Pas capables de voir en moi une once de baguette magique. Totale inaptitude à rêver, à s’élever et à cerner la subtilité de mes quêtes existentielles. Que je sois – il doit y avoir de ça – trop exigeante envers cette vie ; ou une emmerdeuse chronique – oui, aussi : plus jamais je ne confondrai la médiocrité dont ces z’autres se contentent avec la pureté que je sais exister et que je finirai par dénicher !

 

 

D-E-F

Fée.

Enchantée !

Alchimiste parce que je me demande sans cesse comment rendre le monde meilleur …

Fée parce que je suis certaine que l’Amour (pur) est la solution à tout.

En vrac : Abbyrowsky. Amitié. Animalité. AutisteBizarreBlogs. Boulot. Brouillons. Chienne. Conditions. ConfusionDiagnostic. Ecrire. EmmerdeuseHôtel. HypocrisieInfidèle. InsolenceQuatre-quarts. Mélancolie. Parolière. PartenariatRelations. Sexe.

Nouveauté parce que mon bébé-blog Surmélancolie du doué.

Utopiste parce que mon polyblog Histoires d’Amours Plurielles

Autrice parce que mon brouillon de blog Rubikscubations

Passionnée parce que mon livresque blog l’Abbybliothèque

Initiatique parce que mon exploration Impératrice & Co

Déterminée parce que je cherche et que je finirai par (me) trouver !!!

Namasté dans ton cœur-de-beurre !